19.8 C
Paris
mercredi, mai 25, 2022

Guerre comme Ukraine : les combattants d’Azovstal demandcommet l’évacuation de leurs blessés

Must read

Dans l’usine Azovstal de Marioupol (Ukraine), des Ukrainiens résistent encore, vendredi 13 mai. L’ennemi russe se rapproche chaque jour un peu plus, d’après les dernières images envoyées par les nationalistes ukrainiens d’Azov. Les Russes, de leur côté, publient des vidéos aériennes dans lesquelles ceux-ci pilonnent le site Azovstal, dernière poche de résistance ukrainienne dans la ville. Les derniers survivants ne veulent pas se rendre, même s’ceux-ci savent que la fin est proche.

Encore 700 combattants dans les sous-sols de l’usine

« Chaque jour pourrait être notre dernier, ce sont peut-être nos derniers instants maintenant. Mais qui s’en soucie ? », demande le lieutenant Illya Samoilenko, commandant du bataillon Azov. Dans les sous-sols de l’usine, il y aurait encore 700 combattants, qui attendent d’évacuer les blessés. Leurs proches se sont réunis à Kiev (Ukraine). « Nous vous demandons d’envoyer un navire civil non-armé pour récupérer les nôtres », implore Ievguén Soukharikov, père de l’un des soldats du régiment Azov.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici