19.8 C
Paris
mercredi, mai 25, 2022

le président de l’UFC-Que Choisir dénonce des « mesures prises à retardement » et réclame une baisse de la TVA

Must read

Alain Bazot s’est prononcé en faveur d’une baisse de TVA « au moins temporaire » pour faire face à ce qu’il qualifie de « fièvre tarifaire ».

Article rédigé par

Publié le 13/03/2022 11:07

Temps de lecture : 1 min.

« Toutes les mesures prises par le gouvernement sont toujours prises à retardement », a jugé Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir, ce dimanche sur franceinfo, après l’annonce du Premier ministre, Jean Castex, de mettre en place une « remise à la pompe de 15 centimes par litre » de carburant pour quatre mois à partir du 1er avril. « Toutes les mesures », a-t-il insisté, en référence notamment au bouclier tarifaire mis en œuvre « après l’explosion des prix » de l’électricité. « Un bouclier c’est reporter pour mieux payer, ce n’est qu’un report de facture pour le consommateur », a par ailleurs dénoncé Alain Bazot.

« Pourquoi retarder, alors que cela fait des mois que l’on demande des mesures fortes, efficaces, pour juguler l’augmentation, limiter cette fièvre tarifaire ? »

Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir

à franceinfo

Il a également plaidé en faveur d’une baisse de la TVA « au moins provisoire ». « Est-il normal que sur des dépenses contraintes, sur des biens essentiels, l’État se fasse du gras avec une TVA à 20% ? », a lancé Alain Bazot, estimant que « la crise actuelle pose une question de société qui devrait être au cœur du débat électoral ». « Pourquoi au lieu de prélever 30 centimes et d’en rendre 15, on n’en prélève pas que 15 ? », s’est-il interrogé, dénonçant « un tabou » qui mérite un « débat de société sur la justice de la fiscalité et la fiscalité indirecte ».

Alain Bazot a par ailleurs réclamé une transparence de la part du gouvernement entre ce qu’il a pris en charge et ce qu’il a touché via la TVA. « Il faudra un point assez rapidement à la fin de cette crise des prix sur le plan international », a-t-il conclu.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici