28.6 C
Paris
lundi, août 8, 2022

Ligue 2 – 28e journée : notez les joueurs du TFC battus à Caen (4-1) et comparez avec les notes de la rédaction de La Dépêche !

Must read

l’essentiel
Après chaque rencontre du TFC vous pouvez dorénavant évaluer les joueurs qui ont disputé au moins 45 minutes. Quels sont les joueurs qui, selon vous, se sont distingués face à Caen, ce samedi soir, en Normandie ? À l’inverse, quels sont les joueurs qui vous ont déçu ? Notez et comparez votre avis avec celui des autres lecteurs de La Dépêche mais aussi, des journalistes de la rédaction des Sports.

Notes les joueurs du TFC

Les notes de La Dépêche du Midi

DUPÉ (4/10). De suite dans le bain en gagnant son face-à-face contre Mendy (2), le capitaine ne peut rien sur les deux premiers buts (18e, 31e). En revanche, il n’a pas le gant assez ferme sur le troisième (51e). Et se fait mystifier à angle fermé sur le dernier (71e).

DESLER (5/10). Toujours une activité de fourmi, le Danois. Moins influent, néanmoins, aux avant-postes. Suppléé par SANNA (79e).

ROUAULT (4/10). Copie propre. Sans plus. Sans dépassement de fonction pour colmater les brèches, quoi.

NICOLAISEN (3,5/10). Drôle d’entame où le colosse scandinave fut bougé par l’avant-centre normand Mendy (13, entre autres). Puis littéralement baladé par Da Costa sur le quatrième but du SMC.

DIAKITÉ (3,5/10). Le Pitchoun a souffert, hier soir. Remplacé par SYLLA (61e), le revenant après 80 jours d’absence pour blessure.

VAN DEN BOOMEN (5,5/10). Moins en vue qu’à l’accoutumée dans une position inhabituelle de relayeur droit. Il est vrai qu’on ne peut pas se délecter de caviar(s) tous les jours… VdB émarge quand même du naufrage avec une 17e passe décisive pour l’artiste Ratao (48e).

SPIERINGS (5/10). Son énervement lorsqu’il est averti à la demi-heure (32e) – sévèrement, il ne touche pas Court qui saute puis se tient le tibia gauche ! – se comprend. C’était son troisième jaune en l’espace de dix rencontres officielles. Le Pirlo toulousain sera donc suspendu… contre le Paris FC. Sinon, oui, l’un des rares à sortir les muscles. ONAIWU au relais (64e) pour passer en 4-4-2.

DIARRA (3,5/10). Auteur de bonnes rentrées, le grand Moussa n’a pas profité de l’occasion offerte d’une titularisation, la 9e, pour tirer son épingle du jeu. Pis, c’est lui à qui on chipe la balle sur l’ouverture du score. Il a perdu trop de ballons à ce niveau. Sorti à la mi-temps (46e) au profit de GENREAU (noté 4).

NGOUMOU (4,5/10). Mis sous l’éteignoir par la défense caennaise qui avait bien préparé son coup. Manque un chouïa d’esprit tueur devant le portier de Malherbe Rémy Riou lorsqu’il a la possibilité d’égaliser à 1-1 (25). BEGRAOUI lui succèdera (79e).

HEALEY (3,5/10). Une volée du gauche en pivot hors-cadre (28) puis… c’est tout. Ou presque. La disette dure pour le goleador, dépassé hier au classement des buteurs par et Mendy et Charbonnier.

RATAO (5,5/10). Un but, son 9e, encore superbe. On aurait aimé qu’il soit plus « touché » par ses partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici