13.3 C
Paris
mardi, juillet 5, 2022

l’économie française devrait retrouver à peu près son niveau d’avant crise dès la fin de l’année selon l’Insee

Must read

Après une chute de 8% l’an dernier, la croissance devrait progresser de 6% sur l’ensemble de l’année.

Article rédigé par

Publié le 01/07/2021 17:58

Temps de lecture : 1 min.

L’économie française devrait retrouver à peu près son niveau d’avant-crise dès la fin de l’année estime l’Insee, l’Institut national de la statistique, dans sa nouvelle note de conjoncture publiée jeudi 1er juillet au soir. Après une chute de 8% l’an dernier, la croissance devrait progresser de 6% sur l’ensemble de l’année. La condition, toutefois, est que la situation sanitaire reste maîtrisée.

Pour bâtir sa prévision, l’Insee se base sur l’hypothèse selon laquelle si une quatrième vague épidémique arrivait après l’été, à cause des variants, elle n’entraînerait pas forcément des restrictions aussi sévères que les précédentes, grâce à la vaccination.

Avec ce postulat, l’Insee se montre optimiste. Depuis début mai, la reprise de l’activité est vive. Elle devrait encore s’accélérer cet été, avant de décélérer un peu au dernier trimestre. In fine, la croissance progresserait de 6% sur l’ensemble de l’année et en fin d’année, l’économie française retrouverait à peu près son niveau d’avant-crise.

Mais certains secteurs resteraient pénalisés comme le tourisme, et d’autres renforcés. Cette croissance serait tirée essentiellement par la consommation des ménages. L’épargne, qui a atteint des sommets, retrouverait fin 2021 un niveau proche de celui d’avant-crise.

Enfin, 300 000 emplois salariés seraient créés sur l’ensemble de l’année. Mais le taux de chômage resterait quasi-stable, à 8,2%, avec le retour sur le marché du travail de personnes qui s’en étaient éloignées pendant l’épidémie.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici