un palace mise sur la diversité

Publié le 10/07/2021 22:40

Mis à jour le 10/07/2021 23:09

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 3

Article rédigé par

N.Jourdan, D.Mouaki, J. Ledoyen –

France 3

France Télévisions

Les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont bien du mal à recruter. Même les palaces sont confrontés à ce problème. À Cannes (Alpes-Maritimes), l’un des prestigieux palaces a fait appel à des jeunes au parcours éclectique.

Cela fait deux jours qu’il arpente les couloirs d’un palace cannois (Alpes-Maritimes). Garaba Traoré est en détachement à Cannes pour la durée du festival. Ce jeune homme sans diplôme s’est formé dans un grand hôtel parisien grâce à une association du Val-d’Oise, il est désormais valet de chambre. « C’est une chance que tout le monde n’a pas (…) j’ai pu montrer que j’avais envie de continuer, de rester, on était 30 au début, on a fini à 9 CDI », souffle-t-il.

Sur les 18 jeunes venus renforcer le personnel, la plupart a suivi une école hôtelière. Mais trois sont d’anciens décrocheurs. Comme tous ses concurrents, le groupe propriétaire du Martinez peine à recruter. S’il mise sur la diversité et l’inclusion, comme par exemple avec les réfugiés politiques, c’est pour que les clients puissent être servis « par une équipe aussi variée que le monde est », selon Michel Morauw, responsable des Hôtels Hyatt en France. Ceux venus à Cannes repartiront dans d’autres hôtels une fois le festival terminé.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi