les Français craquent pour un salon d’extérieur

Publié le 03/07/2021 17:21

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

C. Guyon, O. Labalette, I. Delion, D. Breysse, V. Buu –

France 2

France Télévisions

Le Covid-19 a réveillé le marché du mobilier extérieur. Exit les chaises et tables en plastique : les Français veulent du confort et de l’esthétisme.

Nathalie, habitante de Muret en Haute-Garonne, profite de son nouveau salon d’extérieur, installé sur sa terrasse. Elle a opté pour des meubles en résine tressée plutôt qu’en bois, pour un total de 500€. « Quand je les ai vus, je me suis dit tout de suite que c’est ça qu’il me fallait », raconte-t-elle, sous le charme. La tendance est au lignes futuristes, aux couleurs pétillantes, aux matériaux modernes et aux mélanges. Les fabricants jouent la carte du design, et les prix atteignent parfois plusieurs milliers d’euros. À Thoissey, dans l’Ain, une usine de meubles en acier « made in France » tourne à plein régime. Un matériau plus léger et moins volumineux qui séduit de plus en plus de personnes. Entre 10 et 15 nouveaux modèles sont proposés chaque année. « Les gens ont besoin de voir de nouvelles choses », explique Baptiste Reybier, directeur général de Fermob.

Avec un panier moyen de 1 500 euros, le budget des Français est en hausse. C’est notamment grâce aux économies réalisées pendant la crise sanitaire, faute de pouvoir voyager. Les rayons dédiés au mobilier extérieur s’agrandissent, comme dans les jardineries. « Ça devient vraiment une pièce à vivre », explique Antonio Lourenço, responsable du rayon plein air à Jardiland. Les ventes du secteur s’élèvent à 30 millions d’euros en 2020, soit une hausse de 4,2% par rapport à 2019.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi