les arrêts maladies des libéraux et auto-entrepreneurs désormais pris en charge

Publié le 01/07/2021 22:10

Mis à jour le 01/07/2021 23:11

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

A.Sylvain, F.Le Moal, J.Duboz, N.Lachaud –

France 2

France Télévisions

Les professions libérales seront, à compter du jeudi 1er juillet, indemnisées par la Sécurité sociale en cas d’arrêt maladie.  

Ils sont médecins, experts-comptables ou architectes, libéraux ou auto-entrepreneurs. À compter du jeudi 1er juillet, eux aussi percevront une indemnité en cas d’arrêt maladie. « C’est important pour nous, libéraux, de savoir qu’on peut compter dessus », estime Isabelle Berthé, sophrologue. En cas de maladie ou d’accident, le montant des indemnités sera compris entre 22 et 169 euros par jour, en fonction des revenus. 

Les cotisations sociales vont donc augmenter, de 0,3% pour les libéraux et de 0,2% pour les micro-entrepreneurs. Certaines professions plus aisées, comme les chirurgiens ou les experts-comptables, cotisaient déjà auprès de caisses de prévoyance privées en cas de maladie. Elles vont améliorer leur protection sociale et financer en partie celle des plus fragiles. « Ça va être un coût très faible, on parle de quelques centaines d’euros de cotisations par an », assure Michel Picon, président de l’Union nationale des professions libérales de France (UNAPL). Pour bénéficier de la réforme, il faudra avoir exercé en libéral depuis un an. Les indemnités seront versées à partir du troisième jour, jusque 90 jours. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi