entre fatigue et colère, l’heure du grand nettoyage

Publié le 17/07/2021 21:21

Durée de la vidéo : 3 min.

CAPTURE ECRAN FRANCE 2

Article rédigé par

M.Septembre, M.Lavieille, P.Goldman, J.Gasparruto –

France 2

France Télévisions

Angela Merkel se rendra dimanche 18 juillet dans la commune de Schuld (Allemagne) auprès des sinistrés des inondations. Sur place comme à Erftstadt-Blessem, les opérations de nettoyage ont commencé.

À Schuld (Allemagne), un torrent a balayé le village en 30 minutes. Depuis deux jours, les habitants tentent de nettoyer ce qu’ils peuvent. « L’eau a monté à trois mètres de haut. Tout est cassé », confie une femme. Certains ont tout perdu, six maisons sont complètement effondrées. Entre fatigue et colère, les habitants s’interrogent : auraient-ils pu être mieux avertis ? Les autorités affirment qu’une sirène a bien retenti, mais seulement jusqu’à ce que l’électricité soit coupée par les eaux. Une bonne nouvelle tout de même : « malgré l’ampleur du torrent d’eau et de débris qui a déferle sur tout le village, aucune victime n’est à déplorer selon les pompiers », indique la journaliste Maëlys Septembre. 

Trois jours après le drame, à Erftstadt-Blessem (Allemagne), « la population est toujours traumatisée » mais s’est « mise à l’action », indique le journaliste Julien Gasparutto. « Ce soir, on a vraiment le sentiment que les choses avancent, et qu’elles avancent très vite, ajoute-t-il. Des villes qui étaient encore coupées du monde hier sont de nouveau accessible aujourd’hui. » Au total, près de 22 000 personnes sont mobilisées dans toute la région, tandis que « la solidarité se met en marche avec des dons qui affluent dans tout le pays ». 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi