18 C
Paris
mercredi, mai 25, 2022

Un toboggan en forme de parties génitales à Paris ? Quand les anti-Hidalgo frappent sous la ceinture

Must read

l’essentiel
Dans un tweet posté ce jeudi et abondamment relayé et commenté, un internaute publie une photo d’un toboggan en forme de parties génitales en indiquant qu’il a été installé dans la cour d’une école du 7e arrondissement de Paris. Un coup bas contre Anne Hidalgo…

C’est un tweet posté ce jeudi 7 octobre sur le compte « Stuc Vaugirard, évidemment », et dont le propriétaire anonyme serait un ex-collaborateur de Matignon spécialisé dans le conseil en stratégie. On y voit une photo d’un toboggan en forme de parties génitales accompagnée de cette légende : « Ça va Hidalgo ? On dérange pas ? Les nouveaux jeux dans l’école de ma fille (Paris 7eme)…C’est quoi ce délire sciure par terre ?! ».

Ça va Hidalgo ? On dérange pas ?
Les nouveaux jeux dans l’école de ma fille (Paris 7eme)…
C’est quoi ce délire sciure par terre ?! pic.twitter.com/Ecugnbxyd8

— Stuc Vaugirard, évidemment (@StucVaugirard) October 7, 2021

Le message n’est pas passé inaperçu puisqu’il a été retweeté 553 fois, cité 228 fois, liké 1572 fois, suscitant par ailleurs des tombereaux de commentaires. Il a même été repris par des journalistes, français et étrangers, souligne le journaliste freelance Vincent Glad qui met également en garde ses 157 000 abonnés sur la nature du tweet. Évidemment, mais tout le monde ne l’a pas compris comme on peut le constater dans les nombreux commentaires indignés, il s’agit d’une fake news, de l’œuvre d’un troll hostile à la maire de Paris ou peut-être aussi à la candidature de l’élue socialiste à l’élection présidentielle.

Un élément de décor d’un film canadien

En réalité, ce jeu d’enfants aux formes et couleur très suggestives n’est qu’un élément de décor d’un film tourné au Canada précise Vincent Glad dans le tweet de fact checking qu’il publie ce vendredi matin : « Incroyable comment ce tweet purement trollesque (il s’agit d’une photo sur un tournage de film au Canada) est pris pour argent comptant par tous ceux qui en veulent à Anne Hidalgo – y compris des journalistes », indique le journaliste indépendant en commentaire.

Pas de doute : la campagne électorale qui s’ouvre sera nauséabonde…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici