26.2 C
Paris
mercredi, juillet 6, 2022

Le nombre de migrants morts en mer en tentant de rejoindre l’Europe a doublé en un an

Must read

Au moins 1 146 personnes sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe au cours du premier semestre 2021 selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Article rédigé par

Publié le 14/07/2021 07:11

Temps de lecture : 1 min.

La crise migratoire et ses conséquences dramatiques continuent. Selon un rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) publié mercredi 14 juillet, le nombre de migrants décédés en mer en tentant de rejoindre l’Europe a plus que doublé en 2021. Au moins 1 146 personnes sont mortes en mer au cours du premier semestre 2021, contre 513 sur la même période en 2020 et 674 en 2019.

Au cours des six premiers mois de l’année, la majorité des décès ont été enregistrés en mer Méditerranée (896), ce qui représente une augmentation de 130% par rapport à la même période en 2020. La plupart sont décédés en Méditerranée centrale (741), régulièrement décrite par les organismes humanitaires comme la route migratoire la plus dangereuse au monde, suivie de la Méditerranée orientale (149). Six ont péri en voulant rejoindre par mer la Grèce depuis la Turquie.

« L’OIM réitère l’appel lancé aux États pour qu’ils prennent des mesures urgentes et proactives afin de réduire les pertes de vies sur les routes migratoires maritimes vers l’Europe et qu’ils respectent leurs obligations en vertu du droit international », a déclaré le directeur général de l’OIM, Antonio Vitorino.

Les chiffres sont certainement bien inférieurs à la réalité, souligne l’OIM, qui fait valoir que « des centaines de cas de naufrages invisibles » sont signalés par des ONG qui sont en contact direct avec les personnes à bord ou avec leurs familles. Selon l’OIM, plus de 31 500 personnes ont par ailleurs été interceptées ou secourues par les autorités nord-africaines au cours du premier semestre, contre 23 117 au cours des six premiers mois de 2020.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici