16.1 C
Paris
mercredi, juillet 6, 2022

vers un sursis jusqu’en 2040 ?

Must read

Publié le 13/07/2021 22:24

Mis à jour le 13/07/2021 22:25

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

S. Ricottier, T. Souman, M. Deveze, T. Hesnard, M. Mullot, L. Bazizin, P-J. Perrin, G. Le Goff, L. Bensimon, A. da Silva –

France 2

France Télévisions

Mercredi 14 juillet, la France et l’Allemagne défendront leurs industries automobiles à Bruxelles. Elles vont plaider pour un sursis de 5 ans, jusqu’en 2040, pour les hybrides rechargeables.

La commission européenne révélera demain, mercredi 14 juillet, son « Green Deal », son plan pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les constructeurs automobiles attendent pour leur part de connaître la date choisie pour la fin des voitures à moteur thermique : 2035 ou 2040. Seuls les véhicules électriques sortiront alors des usines. Qu’en sera-t-il en revanche des voitures hybrides ? La France souhaite les conserver, mais seront-elles assez écologiques ?

L’Europe de son côté souhaiterait voire les hybrides rechargeables disparaître dès 2035, au profit du tout électrique. Une mauvaise nouvelle pour les constructeurs qui espèrent obtenir un délai jusqu’en 2040. Il faut dire que malgré leur affichage environnemental vertueux, les hybrides rechargeables polluent bien elles aussi, notamment sur les longs trajets. Les constructeurs se défendent pour leur part, en rappelant que ces véhicules sont faits pour la ville et doivent être rechargés quasiment tous les jours. La France et l’Allemagne comptent quoiqu’il en soit bien défendre leurs industries automobiles, mercredi à Bruxelles.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici