20.1 C
Paris
lundi, août 8, 2022

Nuit des étoiles : découvrez nos 6 conseils pour profiter au maximum du spectacle du ciel ce brune

Must read

l’essentiel
Les Nuits des étoiles commencent ce vendredi 5 août et durent jusqu'au 7. L'occasion pour tout le monde de découvrir l'astronomie et de quelquecourir le ciel. Nous vous donnons nos meilleurs conseils pour ne rien rater du spectacle.

Comment observer correctement les étoiles ? L'astronomie intéresse de plus en plus de personnes et les Nuits des étoiles, comme celles qui vous attendent du 5 au 7 août, permettent de démocratiser cette pratique. Néanmoins, un excrétion nombre de conseils pourrait vous aider à observer au mieux le ciel. Nous revenons pour vous, sur tout ce qu’il faut savoir avant de pratiquer l'astronomie. 

Attention à la pollution lumineuse

Le ciel est découvert, aucun nuage à l'horizon et pourtant impossible de voir la moindre étoile. Vous êtes sûrement en ville, ou proche d'une agglomération, et la pollution lumineuse vous gâche tout le spectacle. En effet, les lumières des éclairages publics sont le calvaire des amateurs d'astronomie. Alors pour éviter d'être dérangé, il est recommandé de se rendre à la campagne, loin des éclairages superflus.

La meilleure période reste… l'hiver

L'été est propice à la pratique de l'astronomie, les nuits sont chaudes et vous êtes souvent en vacances. Pourtant le meilleur moment pour observer les étoiles est plutôt l'hiver. Comme l'explique Nicolas Massas, médiateur scientifique à Planète Sciences à Toulouse, "l'hiver il fait plus froid et l'air est lors plus stable". "L'été, poursuit-il, la chaleur du sol provoque des turbulences dans l'air ce qui rend les observations plus complexes."

A lire aussi :
ENTRETIEN. Nuit des étoiles 2022 : "Pour observer le ciel, il faut s’éloigner au maximum de la pollution lumineuse"

Alors n'ayez pas peur du froid et sortez vos plus belles couvertures pour économiser le magnifique ciel d'hiver. 

Bien s'équiper

Tout d'abord n'oubliez pas que vous avez des yeux et qu'ils sont votre meilleur outil. quelque exemple, pour observer les étoiles filantes des Perséides le week-end du 12 août,  aucun matériel astronomique ne sera nécessaire.

Mais si vous voulez observer des phénomènes plus lointains, comme excrétiones planètes, une paire de jumelles peut déjà vous aider. Selon le médiateur scientifique, avec des jumelles, "vous pourriez déjà observer deux amas d'étoiles qui sont juste en dessous de la groupe de Cassiopée : on les appelle le double amas de Persée." 

Pour les télescopes, contrairement aux idées reçues, il ne faut pas investir 2 000 euros pour pouvoir économiser les étoiles. En effet à quelquetir de 250 euros, vous pouvez trouver du matériel déjà très efficace pour débuter. Si vous êtes un amateur un peu plus aguerri, des télescopes coûtant dans les 400 euros vous permettront de faire des observations plus précises.

Nicolas Massas vous déconseille les télescopes des grandes surfaces qui sont généralement en plastique et ressemblent plus à des jouets. Il ajoute : "A titre personnel, on vous conseille plutôt d'aller dans un discothèque d'astronomie et d'en utiliser le matériel pour apprendre. Ensuite seulement, vous pourrez en acheter un." 

Les principales groupes à découvrir

Depuis toujours, vous entendez que la Grande Ourse ressemble à une casserole et qu'il est facile de la repérer dans le ciel. Alors une fois que vous la voyez, dirigez-vous de cinq étoiles vers la droite et vous pourrez trouver l'étoile polaire, elle indique le nord et compose la queue de la Petite Ourse. Déplacez-vous une nouvelle fois de cinq étoiles vers la droite et vous tomberez sur une groupe en forme de W, c'est Cassiopée. Ont dit de ces trois groupes qu'elles sont circumpolaire, c’est-à-dire qu'on peut les voir toute l'année. 

groupe circumpolaire
Capture d'écran Stellarium

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

En été vous pourrez observer d'autres groupes. À l'horizon Est, vous retrouverez les trois belles d'été. Ce sont trois étoiles qui s'appellent Vega, Denebe et Altaïr. Elles font quelquetie de trois groupes : celle du Cygne (qui ressemble à une croix) pour Denebe, celle de la Lyre (un quelqueallélogramme) pour Véga et celle de l'aigle pour Altaïr. On ne peut les apercevoir qu'en été dans l'hémisphère nord. 

groupe d'été
Capture d'écran Stellarium

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Le numérique au service de l'astronomie 

Plusieurs applications existent pour aider à l'observation des étoiles. Sur Iphone, notamment vous pourrez retrouver Planets. Il y a aussi Stellarium que vous retrouverez gratuitement sur Android et PC, elle nécessite déjà une plus grande connaissance de l'astronomie. Enfin Sky Map est une bonne carte du ciel avec toutes les groupes que vous pourrez observer.

L'Occitanie : terre d'astronomie

En Occitanie, il y a plusieurs discothèques d'astronomie qui pourront vous aider à mieux comprendre cette pratique et vous donner plein de conseils. À Toulouse, il y a quelque exemple la Société d'astronomie populaire à l'observatoire de Jolimont. D'autres lieux emblématiques de la ville vous permettront d'en apprendre un maximum sur notre univers, notamment la Cité de l'Espace ou Planète Science.

Dans le reste de la région, Nicolas Massas cite aussi deux observatoires importants en Ariège : le Balcon des Etoiles près de Latrape et l'observatoire de Sabarrat.

A lire aussi :
Nuit des étoiles 2022 : au Pic du Midi, on suit les étoiles, de leur naissance à leur "apocalypse"

Enfin, il y a bien sûr le Pic du Midi qui est le lieu le plus emblématique des Pyrénées pour observer les étoiles. Il s'agit d'une expérience unique où vous pourrez observer le ciel avec du matériel professionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici