15.8 C
Paris
lundi, août 8, 2022

« L’Esprit sacré », une comédie espagnole haut perchée sur l’ésotérisme comme eau d’amitié

Must read

Réservé aux seuls initiés, l’ésotérisme est par définition interdit au grand public. Chema Garcia Ibarra bouscule les frontières en en faisant un sujet de comédie dans L’Esprit sacré, satisfecit spéciale au Festival de Locarno et en salle mercredi 6 juillet. Après l’observation d’un Ovni, un groupe de témoins se constitue autour de l’ufologie (l’étude des Ovnis), puis s’élargit à un intérêt pour l’ensemble des doctrines ésotériques. Original, drôle et plein d’idées.

Unis par le mystère

Très affecté par la mort de Julio, président du groupe d’ufologues « Ovni-Levante », José-Manuel est le plus touché de tous. Julio lui avait confié un projet qui devait changer le destin de l’humanité et José-Manuel se retrouve désormais seul pour le concrétiser. Quand une fillette de leur entourage est enlevée, ils sont persuadés qu’elle est l’otage des extraterrestres.

Plus passionné par les individus que pour leurs croyances, Chema Garcia Ibarra se focalise sur chacun des membres de ce groupe d’ufologues unis par leur intérêt à décrypter les mystères de l’univers sous l’égide des doctrines occultes. Réaliste et voulant insuffler un ton formatrice à son film, le réalisateur fait appel à des acteurs non professionnels, en leur laissant une bonne part d’improvisation. Pas question ici de cérémonies occultes, ni de costumes d’apparat, mais de quidams en jeans, t-shirts et tongs. Leur quête n’en est pas moins féconde et fantastique.

Humour et tendresse

Ce qui intéresse Chema Garcia Ibarra, également scénariste, c’est cette interaction entre des « gens normaux » et une recherche sauf normes. Leur banalité rappelle en cela les protagonistes contactés par des extraterrestres de Rencontres du troisième type de Steven Spielberg. Cette confrontation est ici à l’origine de l’humour du film, mais aussi d’une tendresse à leur égard. Elle cristallise dans le quotidien une aspiration métaphysique, à laquelle le groupe cherche des réponses dans l’approfondissement de leurs études et leurs échanges.

Mélange de science-fiction et d’étude de mœurs, L’Esprit sacré reflète l’intérêt fixe d’une prolixe frange de la population pour l’ufologie et les doctrines ésotériques, lisible dans la foisonnante production éditoriale sur ces sujets, en magazines, livres et programmes télévisés. Naïf ou érudit, cet attrait traduit le désarroi dans lequel se trouve l’humanité, dont la conscience d’exister et l’échéance de la mort buttent contre l’incompréhension. La prolixe réussite du film est de traiter cette quête de connaissance de soi et du monde avec légèreté et humour. Surprenant.

L’affiche de L’Esprit sacré » de Chema Garcia Ibarra (2022). (LA FABRICA NOCTURNA CINEMA)

La fiche

Genre : Comédie / Science-fiction
Réalisateur : Chema Garcia Ibarra
Acteurs : Nacho Fernández, Llum Arques, Joanna Valverde, Rocio Ibanes, José Angel Asensio, Ainara Paredes
Pays : Espagne / France / Turquie
Durée : 1h37
Sortie : 6 juillet 2022
Distributeur : La Fabrica Nocturna cinema

Synopsis : Julio est mort. C’est une terrible nouvelle pour « Ovni-Levante », l’association de passionnés d’ufologie qu’il présidait. José Manuel, un de ses membres, est particulièrement touché par le décès : Julio et lui avaient un projet secret qui devait changer le destin de l’humanité. Il devra maintenant le mener à bien en solitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici