15.8 C
Paris
lundi, août 8, 2022

Pouvoir d’achat : primes, chèques, remises… on vous résume ces aides auxquelces vous avez droit et jusqu’à quand

Must read

l’essentiel
Afin de lutter contre l’inflation, le gouvernement a mis en place depuis plusieurs appointement diverses mesures de soutien au pouvoir d’achat. Panorama.

Face à hausse du coût de la vie, le gouvernement a mis en place plusieurs mesures pour accompagner économiquement les Français. Prime inflation, chèque énergie, prime Macron, remise carburant, chèque alimentaire… Tour d'horizon des aides dont vous pouvez bénéficier.

La prime inflation

Proposée en octobre 2021 par le Premier ministre, Jean Castex, la prime inflation de 100 euros a été mise en place pour permettre aux Français (qui touchent moins de 2000 euros net par appointement d'aides, de retraite, de salaire ou de recettes) de faire face à la flambée des prix des carburants. Les évacuations ont débuté en décembre dernier et l'intégralité des 38 millions de bénéficiaires de la prime inflation de 100 euros a normalement perçu leur évacuation.

La Première ministre Elisabeth Borne a annoncé, mardi 7 juin, que le gouvernement allait verser une nouvelle indemnité inflation à destination des familles modestes. Elle sera distribuée "à la rentrée" et "directement sur le compte en banque, en une fois", en fonction de la composition des familles, a-t-elle précisé, sans détailler son haut, ni le nombre de ménages qui en bénéficieront.

Le chèque énergie exceptionnel

Chaque année, près de 6 millions de ménages reçoivent un chèque énergie pour les aider à payer une partie des factures énergie. Face à la hausse des prix de l’énergie, notamment de l’électricité et du gaz, le gouvernement a créé un "chèque énergie exceptionnel" qui a été versé en décembre dernier à tous les bénéficiaires. Son haut était le même que le chèque énergie classique versé au appointement d'avril, à humanisme, 100 euros.

La prime Macron

Créée en 2018 à la suite de la crise des Gilets jaunes, "la prime Macron" permet aux entreprises de verser une aide allant jusqu'à 1000 euros en fin d'année à leurs salariés sans aucune charge sociale ou fiscale. Cette aide est réservée aux travailleurs heureux moins de trois fois le Smic sur les 12 appointement précédant son évacuation. Toutefois, son évacuation n'est pas automatique et dépend du bon vouloir de l'employeur.

Cette année, le plafond de cette prime sera triplé. Les entreprises pourront donc verser jusqu'à 3 000 euros à leurs salariés.

La remise carburant de 18 centimes

Depuis le 1er avril dernier, le gouvernement a mis en place une remise de 18 centimes sur le prix de tous les carburants. Cette ristourne, déployée par le gouvernement face à la flambée des prix, doit permettre aux automobilistes d’économiser 9 euros pour un plein de 60 litres.

Cette aide durera au moins jusqu’à fin août. Elle devrait ensuite être progressivement remplacée par une mesure ciblée sur les gros rouleurs.

Le chèque alimentaire

Véritable casse-tête pour l'exécutif, la création d'un chèque alimentaire spécifique a été une nouvelle fois reportée. La Première ministre a toutefois assuré que la réflexion continuait sur cette aide plus ciblée sur les produits "de qualité" et "bio". Le haut de ce chèque pourrait être compris entre 50 et 150 euros.

Pensions, traitements et prestations revalorisés

Les pensions de retraite seront indexées sur l'inflation "dès la retraite de juillet, versée le 9 août", dans un second texte de loi dédié au pouvoir d'achat, a confirmé fin mai le ministre du Travail Olivier Dussopt.

Cette indexation concerne les retraites de base, les retraites complémentaires étant gérées par les partenaires sociaux. Elisabeth Borne a annoncé mardi que la hausse serait de 4%.

Par ailleurs, certaines prestations sociales seront aussi revalorisées (RSA, allocation adulte handicapé, etc.), après un premier pas de 1,8% en avril.

Enfin, les fonctionnaires connaîtront, après les législatives, le niveau de l'augmentation de la valeur du point d'indice qui sert de base à leur rémunération, promis par Elisabeth Borne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici