15.1 C
Paris
mardi, juillet 5, 2022

Inflation : les plus modestes sont particulièrement touchés

Must read

Publié le 18/04/2022 20:39

Article rédigé par

L. Lanson, A. Etienne, V. Gaglione, H. Strobel, F. Mazou, A. D’Abrigeon –

France 2

France Télévisions

Le chèque inflation de 100 euros, versé en décembre ou en janvier dernier, devait permettre de compenser la hausse des prix. Pour certains, l’aide n’a pas joué son rôle car tous les Français ne consomment pas la même chose.

Dans une petite commune située dans l’Hérault, à la sortie du supermarché, un couple fait toujours le même constat. Avec 2 500 euros de revenus et les prix qui augmentent, il est difficile à la fin du mois de ne pas être dans le rouge. « Il va falloir qu’on se réorganise parce que je ne comprends pas pourquoi à la fin du mois il reste si peu », déclare la femme.

L’inflation n’est pas la même pour tout le monde. Elle est plus forte en milieu rural qu’en ville, car la voiture est indispensable et les transports en commun sont rares. Selon les chiffres de l’Insee, pour une aide à domicile à temps partiel gagnant 1 100 euros nets par mois, son chauffage au fioul pèse 22% du budget, soit une inflation de 10,7%, deux fois plus que la moyenne en France. Pour les plus modestes, les aides de l’État ne suffisent pas toujours. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Abonnement Newsletter

le JT de 20h

Tous les jours, recevez directement votre JT de 20H

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici