15.1 C
Paris
mardi, juillet 5, 2022

Capitaine Marleau : 5 choses à savoir sur la série qui bat des records d’audience

Must read

l’essentiel
France 2 diffuse un nouvel épisode de « Capitaine Marleau » avec Corinne Masiero, ce vendredi 15 avril. La série fait régulièrement la course en tête des audiences télé le vendredi soir.

Le capitaine Marleau va enquêter sur le meurtre d’une patineuse artistique dans l’épisode diffusé ce vendredi soir sur France 2. Une affaire bien plus complexe qu’il n’y paraît pour l’incorrigible policière incarnée par Corinne Masiero.

Une série née d’un téléfilm

La série « Capitaine Marleau » est dérivée du téléfilm « Entre vents et marées » de Josée Dayan avec Nicolas Garcia et Murieel Robin en décembre 2014. C’est là que le personnage du capitaine de gendarmerie Marleau a fait son apparition pour la première fois. Pas vraiment diplomate, adepte de l’humour noir, une chapka sur la tête, le capitaine Marleau détonne. Dans ce téléfilm, elle était capitaine de police et non de gendarmerie.

Un nom inspiré d’un détective privé

Pour trouver le nom de leur héroïne, les créateurs de la série se sont inspirés du personnage de détective privé Philip Marlowe, créé par Raymond Chandler, dans les années 1930. Il était le héros des romans policiers « Le grand sommeil ». Un personnage complexe, bagarreur et cynique.

La chapka devenue un symbole

Une des caractéristiques de « capitaine Marleau » est qu’elle porte toujours une chapka. Pourtant, dans le téléfilm d’origine, l’actrice Corinne Masiero avait choisi une chapka pour se protéger du vent sur le tournage. La créatrice de la série Elsa Marpeau a décidé d’en faire un élément à part entière de son personnage. C’est aussi un clin d’œil au film culte des frères Coen, Fargo.

Un succès d’audience continu

Le premier épisode de « Capitaine Marleau » a été diffusé sur France 3 le 5 septembre 2015. 3,8 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous. La série a atteint les 7 millions de téléspectateurs dès le vingtième épisode. Un succès populaire qui a conduit France Télévisions en 2021 à basculer « Capitaine Marleau » sur France 2 où elle bat régulièrement les shows du vendredi soir de TF1.

Un personnage folklorique pour la gendarmerie

Le profil de la gendarme Marleau est pour le moins atypique ! « Pour les gendarmes de terrain, son personnage est folklorique », a expliqué le producteur Gaspard de Chavagnac au Parisien. « Certains nous ont dit avoir déjà rencontré des collègues un peu fêlés comme elle ! » Le producteur assure que le grand patron de la gendarmerie aime ce personnage car « il partage les valeurs fondamentales de la gendarmerie : elle est humaniste, elle a le sens de l’ordre et de la justice ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici