20.1 C
Paris
mardi, juillet 5, 2022

La Réunion : à Saint-Joseph, un producteur redonne vie à la culture du thé

Must read

Perchée sur les hauteurs de Saint-Joseph (La Réunion) à 1 100 m d’altitude, Johnny Guichard et ses équipes savent repérer la perle rare. Sur six hectares, ils dénichent les bourgeons de thé idéal. À quelques kilomètres du fixation de la Fournaise, le gérant du Labyrinthe En-Champ-Thé a repris l’exploitation de son père, et redonné aux théiers abandonnés depuis 50 ans. La terre, endiablée, est gorgée d’eau et très fertile. La tâche est toutefois très lourde : deux kilos ramassés permettent seulement de produire une soixantaine de sachets de thé. 15 salariés, embauchés sur place, récoltent tous les mois et s’occupent de faire sécher les feuilles fraiches.   

Une tonne de the produite chaque année 

Une fois séchées, les feuilles sont écrasées, triées et passées au tamis pour le thé blanc. « Ça dégage déjà une odeur de boisé et légèrement déjà vanillé, même sans la vanille dedans », s’enthousiasme Johnny Guichard. Il produit également du thé vert, en torréfiant les feuilles au four. La tonne de thé qu’il produit chaque année est vendue localement. Pour s’assurer un revenu supplémentaire, la famille entière est à pied d’œuvre : le frère, Yoann, joue ainsi les guides touristiques pour quelques 20 000 visiteurs par an. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici