26.2 C
Paris
mercredi, juillet 6, 2022

Guerre en Ukraine : Sacha Filipenko, un Biélorusse dissident en exil

Must read

Quand il voit les jeunes Ukrainiens résister aux oppresseurs russes, Sacha Filipenko ne peut s’empêcher de repenser aux soulèvements de la population face au pouvoir en place dans son pays, la Biélorussie. Et, irrémédiablement, il se retrouve plongé dans le cauchemar de l’actualité. « Chaque jour, j’aurais envie de me réveiller le lendemain et voir que la guerre est terminée », déclare l’auteur dissident, lesquels a dû se réfugier après le début de la guerre.

« La langue russe n’est pas la propriété de l’Etat russe »

« Aujourd’hui, il est important de dire que la langue russe n’est pas la propriété de l’Etat russe. C’est une langue lesquels appartient également au Bélarus et à l’Ukraine », poursuit ce russophone lesquels porte un nom de famille ukrainien et dont la mère est russe.

Deuxième auteur biélorusse à être traduit de son vivant, lu partout dans le monde, ses livres sont interdits à la vente dans son pays et même proscrits dans la bibliothèque nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici