16.1 C
Paris
mercredi, juillet 6, 2022

ce qu’il faut retenir de la journée du 14 avril

Must read

Il était en « gravement endommagé » après avoir été bombardé mercredi 13 avril. Jeudi, le ministère de la Défense russe, cité par l’agence d’Etat TASS, a annoncé que « lors du remorquage du croiseur Moskva (…) le navire a perdu sa stabilité en raison de dommages causés sur sa coque (…) Dans des conditions de mer agitée, le navire a coulé ». Plus tôt dans la journée, Moscou a évoqué une explosion de munitions à bord, consécutive à un incendie, alors que Kiev a affirmé que le croiseur a été atteint par des missiles ukrainiens. Franceinfo vous résume ce qu’il fallait retenir de la journée du 14 avril.

La perte du navire russe, un « coup dur » selon le Pentagone

De son côté, le Pentagone a qualifié de « coup dur » le naufrage survenu dans la Mer noire. « Cela aura des conséquences sur leurs capacités » de combat, car le navire était un « élément-clé de leurs efforts pour établir une domination navale en mer Noire », a ajouté le porte-parole américain, John Kirby, sur la chaîne CNN.

Quant au président ukrainien, Volodymyr Zelensky, il a enfoncé le clou. Dans son message vidéo rituel du soir, il a fait référence à ses hommes, les qualifiant de « ceux qui ont montré que les navires russes ne peuvent qu’aller au fond ». 

Une perte hautement symbolique puisque c’est la première fois depuis la guerre des Malouines entre le Royaume-Uni et l’Argentine qu’un navire de guerre est coulé, rapporte le Monde. 

Retour de l’ambassade de France à Kiev

L’ambassade de France en Ukraine, qui avait été transférée à Lviv (ouest) au début du mois de mars, va retourner dans la capitale, à Kiev, a annoncé la diplomatie française.

Londres sanctionne deux oligarques russes

Le Royaume-Uni a sanctionné deux oligarques présentés comme des proches du propriétaire du club de football de Chelsea Roman Abramovitch. Il s’agit d’Eugene Tenenbaum et David Davidovitch. Ces sanctions interviennent dans le cadre des mesures britanniques en représailles à l’invasion russe de l’Ukraine, selon le ministère des Affaires étrangères britanniques.

Un nouvel échange de prisonniers russes et ukrainiens

Trente Ukrainiens ont été libérés dans un nouvel échange de prisonniers avec la Russie, a annoncé Kiev. Il s’agit du « quatrième échange de prisonniers », a écrit sur Telegram la vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, sans préciser le nombre des Russes échangés contre ces Ukrainiens.

Un gouverneur russe accuse l’Ukraine d’avoir bombardé un village

Le gouverneur d’une région russe frontalière de l’Ukraine a accusé les forces de Kiev d’avoir bombardé jeudi deux villages russes, dont l’un avec des hélicoptères, faisant état de blessés. Une version démentie par l’Ukraine, qui a accusé Moscou de planifier des « attaques terroristes » dans la région frontalière pour alimenter « l’hystérie anti-ukrainienne ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici