23.5 C
Paris
dimanche, juillet 3, 2022

des antivax qui planifiaient des attaques et des enlèvements de personnalités publiques ont été arrêtés

Must read

Le ministre de la Santé social-démocrate, Karl Lauterbach, faisait partie de leurs cibles.

Article rédigé par

Publié le 14/04/2022 13:52

Temps de lecture : 1 min.

Coup de filet chez les antivax. La justice allemande a annoncé, jeudi 14 avril, l’arrestation de quatre membres d’un réseau d’extrême droite dans la mouvance des opposants aux règles relatives au Covid-19 qui envisageaient des « attentats violents » en Allemagne et des enlèvements de « personnalités publiques ».

Le ministre de la Santé social-démocrate, Karl Lauterbach, faisait partie de leurs cibles. Il a dénoncé des extrémistes minoritaires « mais très dangereux ». Cela « montre non seulement que les protestations contre les règles anti-Covid se sont radicalisées, (…) mais qu’il s’agit entre-temps de tentatives de déstabiliser l’Etat », a-t-il réagi lors d’un point presse.

Les suspects, interpellés la veille lors de vastes perquisitions, avaient notamment prévu de s’attaquer aux réseaux d’électricité pour provoquer « une panne de courant de longue durée sur tout le territoire », qui aurait, dans leur esprit, créé les conditions d’une « guerre civile ».

Les autorités enquêtaient depuis octobre 2021 sur ce groupe, leurs fondateurs et leurs partisans dans plusieurs régions du pays. Lors du coup de filet de mercredi, elles ont notamment saisi des armes à feux et des munitions, de lingots d’or et pièces d’argent, des devises d’une valeur supérieure à 10 000 euros, ainsi que des téléphones portables, des faux certificats de vaccination contre le Covid-19, ou encore plusieurs documents écrits sur leurs plans pour renverser l’Etat.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici