10.4 C
Paris
vendredi, juillet 1, 2022

Retraites : pas de réforme avant la présidentielle pour la CGT, la CFDT et le Medef

Must read

Publié le 07/07/2021 11:47

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCEINFO

Article rédigé par

Emmanuel Macron consulte sur les retraites et souhaite repousser l’âge de départ à 64 ans. Les syndicats des salariés et des patrons se sont unanimement opposés à une réforme mise en œuvre avant la présidentielle prévue en avril 2022.

Travailler jusqu’à 64 ans pour prendre sa retraite. Cette réforme va-t-elle voir le jour avant la fin du quinquennat ? Les partenaires sociaux, réunis à l’Elysée mardi 6 juillet, ont tous dit « non ». « Tout le monde a insisté sur les risques de tensions sociales », a rapporté la CGT. « Prendre des décisions aujourd’hui est plus que prématuré », a prévenu la CFDT. « A ce stade, c’est prématuré, mais on soutient cette réforme », a affirmé le Medef.

Le président prendra-t-il le risque d’une réforme explosive, d’autant que, depuis 2010, l’âge moyen de départ à la retraite ne cesse de progresser. Avec la réforme Touraine, le nombre de trimestres nécessaire pour toucher sa retraite à taux plein va augmenter tous les trois ans, passant de 167 à 172 d’ici 2035, soit 43 années de cotisations. L’exécutif se souvient des fortes mobilisations en 2019. Un nouveau blocage du pays pourrait hypothéquer la reprise économique à moins d’un an de la présidentielle.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici