26.2 C
Paris
mercredi, juillet 6, 2022

Sommet social : la réforme des retraites divise la majorité

Must read

Publié le 05/07/2021 20:45

Durée de la vidéo : 2 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

V.Astruc, O.Siou, F.Decominck, S.Fouquet, C.Paris, A.Kepeklian, A.Bouville, D.Chevalier –

France 2

France Télévisions

Un sommet social aura lieu mardi 6 juillet au palais de l’Élysée. La discutée réforme des retraites sera discutée. Sera-t-elle relancée avant la fin du quinquennat. L’exécutif hésite, alors que les partenaires sociaux ne souhaitent pas relancer le débat.

Il y a un mois, Emmanuel Macron laissait entendre que des décisions difficiles seraient bientôt prises sur la réforme des retraites. Mardi 6 juillet, aura lieu un sommet social où la question sera discutée. Au sein de la majorité, pourtant, deux camps s’opposent : ceux qui veulent vite en finir avec cette loi et ceux qui ne veulent pas y aller. Le président a désormais exclu le système de retraite par points, mais plusieurs options sont sur la table. « S’il se contente d’accélérer la hausse de la durée de cotisations, la droite va rigoler et dire que c’est petit bras », lance un leader syndical. La fin des régimes spéciaux est également étudiée, mais il s’agit d’une mesure trop inflammable : pour certains, cela signifierait le blocage du pays.

Il reste à l’exécutif la mesure d’âge. « S’il annonce la retraite à 64 ans, il va faire chauffer les Français tout l’été. Tout le monde va parler de ça à l’apéro et pas en bien », assure un responsable syndical. Selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, la question n’est pas de savoir si la réforme va se faire, mais quand elle se fera. « La priorité, c’est les variants et la relance. Le reste, ce sera en temps et en heure », estime un conseiller du président. « Macron s’est mis dans un piège, s’il ne le fait pas maintenant, il va donner l’impression de se dégonfler », tempère un observateur. Emmanuel Macron devra s’exprimer d’ici au 14 juillet, mais nul ne sait s’il annoncera la réforme des retraites avant la fin du quinquennat. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici