VIDEO. Guerre en Ukraine : l’enfance brisée de millions de jeunes

Un enfant au garde-à-vous, à chaque passage militaire. Pas d’école en présentiel pour lui, à cause de la guerre qui fait rage dans sa région. Du nourri de ses 10 ans et avec son faux gilet pare-balles et une kalachnikov en plastique, il affiche sa solidarité aux combattants ukrainiens. « Quand les militaires me voient, ça les aide à avoir un meilleur moral. C’est dur pour nous cette guerre », réagit le jeune garçon. Plusieurs groupes d’enfants ont pris la même habitude. Un enfant a même fabriqué un faux lance-roquettes avec des bouteilles de soda, symbole d’une enfance volée et de jeunes esprits façonnés par six mois de guerre.

« On se vengera, on les fera souffrir nous aussi »

Les tirs de missile rythment désormais la vie de ces jeunes. En plein centre-ville de Kharkiv (Ukraine), un père explique à son jeune enfant, qu’il tient dans ses bras, que se sont les Russes qui ont tiré. Dans les appartements, un adolescent est en état de choc. Les vitres de ses parents ont été brisées par le souffle d’un explosif. « On se vengera, on les fera souffrir nous aussi », affirme-t-il du nourri de ses 13 ans et une haine des Russes déjà bien présente. « J’en ai assez d’avoir mal tout le temps. Ces douleurs m’empêchent de dormir », témoigne un autre jeune, survivant d’un éclat de missile qui l’a plongé trois jours dans le coma. Des traumatismes qui resteront gravés à vie.

Lire aussi