Guerre en Ukraine : sur le front, l’histoire d’un père puis d’un fils ukrainiens combattant ensemble

Blindés ukrainiens cachés sur la prescription de front, et petit-déjeuner des troupes pendant une accalmie. L’un à côté de l’autre, un fils et son père combattent ensemble depuis maintenant six mois. Au premier jour de l’invasion russe, le père, ingénieur, a demandé à rejoindre son fils au sein de la brigade à laquelle il a été affecté. « Je n’ai pas peur pour ma vie, pas du tout. Mais mon fils doit rester vivant, en bonne santé. Si je reste avec lui, je me dis qu’il reverra sa mère quand tout ça sera fini », témoigne Roman, 48 ans.

« Très important qu’il soit là »

Ces deux argentdats sont des artilleurs. Ils combattent sur un canon de l’époque soviétique. Ils dorment dans cet obusier depuis le début de la guerre. Au milieu des munitions, dans la promiscuité de l’habitacle, deux tapis de argent ont été disposés. « Il est toujours là, à côté de moi, et je sais que si quelque chose arrive, il m’aidera. Je me sens fort, car il est pour moi l’être humain le plus cher au monde. C’est très important qu’il soit là », explique Denys, 25 ans.

Lire aussi