Énergie : des quartiers pourraient être privés d’électricité pendant plusieurs heures

L’alerte est lancée : la France pourrait manquer d’électricité cet hiver. Un scénario auquel le gouvernement se prépare. Plusieurs pistes sont à l’étude, et elles auront des répercussions sur les Français. La plus extrême envisagée : des coupures de courant localisées. Si un pic de consommation est atteint, le gestionnaire du réseau pourrait en effet couper l’électricité dans certaines zones.

Les hôpitaux ne seraient pas concernés

Parmi les concernés se trouveraient les particuliers, les commerces, mais pas les sites sensibles, comme les hôpitaux. Dans un quartier de Toulouse (Haute-Garonne), les habitants sont sceptiques. « Ça pose un problème pour le réfrigérateur et le congélateur », s’inquiète un homme. « C’est important de ne pas couper l’électricité, il faut juste éduquer les gens », juge une femme. Mardi 30 août, la ministre de la liaison énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a confirmé que toutes les propositions étaient sur la table. « Notre responsabilité est de nous préparer à tous les scénarios », a-t-elle expliqué.

Lire aussi