les premiers départs ont eu lieu après une année compliquée

Publié le 02/07/2021 21:16

Mis à jour le 02/07/2021 22:12

Durée de la vidéo : 2 min.

france 2

Article rédigé par

G-A. Dolz, G. De Florival, M. Septembre, C. Guttin, L. Haedrich, S. Giaume, C. Cormery, D. Gardeux –

France 2

France Télévisions

Un million de voyageurs quittent Paris durant le week-end du 3 au 4 juillet pour prendre des vacances après de long mois difficiles liés à la pandémie de coronavirus.

Les grandes vacances semblent bel et bien lancées. Un million de voyageurs vont quitter Paris le week-end du 3 au 4 juillet après de longs mois d’incertitude et de confinement. « Ils ont tellement manqué l’école pour le virus, on n’est plus à deux jours près », raconte une vacancière à propos de ses enfants, alors que l’année scolaire n’est pas encore terminée. Si les voyageurs étaient pressés de partir, ils auraient pu attendre un peu, car des syndicats de cheminots menaçaient de perturber les premiers départs. Le préavis de grève a finalement été levé le soir du jeudi 1er juillet. 

Ce qui n’a pas été le cas à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d’Oise), où des manifestations ont eu lieu contre un plan de baisse des salaires. Les passagers ont dû anticiper un léger retard au départ de leur vol, alors que sur les routes, le trafic a été dense toute la journée en Île-de-France, malgré le variant Delta qui menace les vacances. « Le Covid ne nous arrêtera pas, on y va, on en a trop besoin », lance une mère de famille, partie vendredi 2 juillet. La circulation s’annonce difficile sur tout le territoire, samedi.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi