Garantie jeune : les critères assouplis

Publié le 12/07/2021 23:37

Durée de la vidéo : 1 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

G. De Florival, O. Lévesque, M. Bitton –

France 2

France Télévisions

Pour remédier à la précarité qui touche de plus en plus de jeunes, le chef de l’État Emmanuel Macron a annoncé la création d’un revenu d’engagement réservé à ceux qui n’ont pas d’emploi, d’étude ou de formation.

Le président de la République Emmanuel Macron a fait une annonce concernant les jeunes. Lors de son allocution lundi 12 juillet, la crise sanitaire n’était pas la seule source de préoccupation du chef de l’État qui a également pensé aux jeunes avec la création d’un revenu d’engagement. Une aide pour les personnes sans emploi ou sans formation, saluée par les premiers concernés.

Ce dispositif pourrait prendre la forme d’un complément ou d’une extension de la garantie jeune qui existe déjà pour les personnes entre 16 et 25 ans qui ne bénéficient d’aucune aide de leurs parents. « Le fait d’assouplir encore plus les critères va permettre d’atteindre plus de jeunes et d’en intégrer plus en garantie jeune et de faire bénéficier du dispositif un grand nombre pour pouvoir faciliter l’insertion. On ne perd pas de vue que l’objectif est de trouver du travail et d’insérer le jeune dans le monde professionnel », explique Delphine Avenel, conseillère en insertion sociale et professionnelle.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi