à Morzine, l’appel de la montagne pour les vacances d’été

Les montagnes françaises sont plébiscitées en cet été 2021. Les réservations de logements touristiques en altitude sont en forte hausse, avec un taux de remplissage des lits espéré à 37 %, soit un quart de plus qu’à l’été 2020, selon l’Association nationale des maires des stations de montagne. 

Ainsi, à Morzine, station-village de Haute-Savoie, l’activité touristique redémarre enfin. Éric Monné, patron d’un hôtel quatre étoiles vient tout juste de rouvrir son établissement. « On est content de retravailler, et de partager avec ceux qui vont venir nous rendre visite », dit-il, grand sourire aux lèvres. « On est là pour cela, et on va enfin pouvoir le refaire. » 

Sa clientèle a évolué. Celle de 2021 est attirée par la fraîcheur, la nature, les activités proposées à Morzine, mais pas seulement. « La montagne, on a l’idée que ce n’est que pour faire du sport, pour avoir des activités physiques », estime Éric Monné. « Je vous garantis que là, devant nous, on a juste la piscine, avec les bains de soleil. J’en ai qui passent l’après-midi, juste ici, avec un bon bouquin, et un verre de rosé ! »

À l’image de ces touristes belges, qui n’avaient pas du tout l’habitude de passer leurs vacances d’été à la montagne. « Il y a tout ici, la nature, le bon air, la bonne nourriture, des gens sympathiques. Les hôtels sont partout très bien ! », juge le mari. « On est très contents de notre séjour, vraiment enchantés. »

« Moi, je suis plutôt plage, mais là, je découvre avec plaisir la beauté de la montagne. »

Une touriste belge

à franceinfo

« On ne fait rien ! », ajoute son épouse. « On lit et on a pris deux hôtels avec piscine chauffée. » Ils se réservent même le droit de manger une raclette, même en plein été, Monsieur étant « un grand amateur de fromage ». 

Les réservations de meublés pour l’été 2021 à Morzine sont en hausse de 20 % par rapport à 2020, et ce, sans la clientèle britannique qui représente habituellement la moitié des touristes ! « Ce qui est rassurant, c’est que la clientèle régionale et nationale va être à même de remplacer une bonne partie de cette perte que nous constatons au niveau de la clientèle britannique », constate Christophe Mugnier, directeur de l’office de tourisme de Morzine-Avoriaz.

« Il y a un retour d’intérêt de la montagne sur le marché français. »

Christophe Mugnier, directeur de l’office de tourisme de Morzine

à franceinfo

Les Français, mais aussi les Belges, les Hollandais et les Allemands sont de plus en plus nombreux durant l’été. Mais pas de quoi rattraper une saison d’hiver 2020-2021 totalement ratée. Elle représente 70 % de l’activité dans la station haut-savoyarde. 

Lire aussi