le boom des services de livraisons de courses à domicile

Publié le 17/06/2021 22:15

Mis à jour le 17/06/2021 23:32

Durée de la vidéo : 3 min.

France 3

Article rédigé par

L’activité du secteur des livraisons de courses à domicile a bondi entre 2019 et 2020. De nouveaux types de magasins, sans public, voient le jour : ce sont les dark stores. 

Des start-ups se battent sur le marché des livraisons de courses à domicile, qui débarque en France. Dans les grandes villes, l’ultra-rapidité est une promesse : les courses sont livrées en moins de 15 minutes, pour 1,90 euro. Derrière la façade d’un immeuble parisien, se cache une supérette, mais sans client, ni prix affiché. Cajoo propose seulement 2 000 références, soit deux fois moins qu’un magasin de proximité. Après les rayons, la course se poursuit à vélo pour conquérir les citadins pressés. 

Dans les grandes villes, une dizaine de start-ups ont investi ce marché. La livraison gratuite ou rapide a le vent en poupe. Aujourd’hui, ce marché attire aussi des enseignes étrangères, comme Picnic, qui vient de s’installer dans le Nord de la France. L’entreprise propose notamment une livraison le lendemain de la commande. Les livraisons sont préparées dans un immense entrepôt, contenant 10 000 références. Le système est rodé aux Pays-Bas et en Allemagne ; là-bas, Picnic est une affaire rentable, avec deux fois plus de clients chaque année, attirés par la livraison gratuite et des prix qui concurrencent ceux de la grande distribution classique. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi