après une dévaluation de la monnaie, le pays traverse une crise majeure

Publié le 28/06/2021 22:18

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

S.Lepetit, C.Domat, S.Guignon –

France 2

France Télévisions

Le Liban est confronté à une terrible crise économique. Des heurts ont éclaté dans certaines villes après une nouvelle dévaluation de la monnaie nationale. La livre libanaise s’est effondrée, faisant de ceux que l’on considérait aisés il y a peu, de nouveaux pauvres.

Au Liban, posséder un appartement sur la côte était un symbole de réussite. La famille Daccache incarnait cette classe moyenne libanaise. Autrefois aisée, elle est désormais ruinée. Lui gagnait 3 500 euros comme ingénieur informatique, elle, 2 500 en tant que consultante marketing. Mais à cause de l’effondrement de la monnaie libanaise, leurs deux salaires cumulés ne valent plus que 500 euros. Malgré les apparences, ils font partie des nouveaux pauvres. Les prix des denrées alimentaires ont quadruplé, et certains produits de base, comme l’essence, les médicaments ou le lait pour bébé connaissent des pénuries.

Depuis un an et demi, les Libanais n’ont plus accès à leur compte en banque. Pour un couple, ce sont les économies de tout une vie qui sont bloquées : elles s’élevaient à 55 000 euros. Ils pensent ne « jamais le récupérer ». La faillite du système bancaire a ruiné la classe moyenne, et l’inflation détruit des pans entiers de l’économie.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi