après le déconfinement, la fièvre acheteuse continue

Publié le 29/06/2021 20:48

Durée de la vidéo : 3 min.

FRANCE 2

Article rédigé par

G.De Florival, O.Martin, P.Moisson, E.Denis, L.Pekez, P.Fivet, F.Decominck, B.Bervas, A. Bensaid –

France 2

France Télévisions

On pouvait craindre que les bons chiffres enregistrés en mai à la réouverture soient éphémères, mais cela dure : les ventes réglées par carte bancaire sont toujours en hausse de 18 % en juin par rapport à 2019. Pour les achats en ligne, c’est 24 %. Les Français consomment et cela fait du bien à l’économie.

La carte bleue chauffe dans les magasins. Plus 18 % d’achats réglés par carte bancaire par rapport à la même période en 2019. Les produits électroniques dominent : plus 45 % de dépenses. Les clients ont aussi tendance à investir sur des modèles haut de gamme. Côté vêtements, une hausse de 30 % est constatée par rapport à 2019.

« Le moral revient très vite, bien plus vite qu’après la crise des gilets jaunes », analyse la journaliste Alexandra Bensaid. « Les économistes de l’OFCE l’ont même calculé, si ceux qui ont pu épargner, on parle de 160 milliards à la fin de l’année, s’ils dépensent 20 %, (…) ça veut dire deux points de croissance en plus en 2022, et 200 000 emplois créés ou préservés. » L’activité locale devrait, elle aussi, en profiter. Et la bamboche va-t-elle durer ? Il y a trois risques : le variant Delta, la fin du « quoi qu’il en coûte », et l’annonce d’une réforme qui refroidirait.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Lire aussi